Vincent Muller

Menuisier de père en fils depuis trois générations à Leymen et formé par mon père, j’obtiens mon brevet de compagnon et mon CAP menuisier en 1992.

En 2000, âgé alors de 26 ans je refuse, me sentant trop jeune et trop inexpérimenté pour reprendre la menuiserie familiale. Celle-ci fermera ses portes et je pars travailler de l’autre côté de la frontière.

Aujourd’hui, presque 20 ans plus tard, je me sens enfin prêt à ouvrir ma propre menuiserie, ainsi que de proposer mes compétences en Menuiserie, bricolage et en entretien.